blog

Ce qu’il faut savoir sur le taux réel de CBD

Ce n’est un secret pour personne, le commerce du cannabis a le vent en poupe depuis la faille de légalisation du chanvre sous réserve de quelques conditions à respecter. Il s’agit du taux de THC qui doit être inférieur à 0,2 % et un taux de CBD n’excédant pas les 5 %. La prudence est donc de rigueur, au moment de faire le choix du magasin dans lequel vous procurer vos produits. Pour vous aider à prendre des décisions avisées plus de précisions dans cet article.

Faites gaffe au taux excédant de CBD


En principe, le taux réel de CBD dans les fleurs est de 5 %-7%. Mais, avec la prolifération des producteurs, le secteur n’est plus vraiment fiable. Il existe des producteurs véreux qui produisent des fleurs proches de 20 % de CBD. Faites attention bien que, cela vous semble bizarre d’imaginer une fleur de 0,2 % de THC avec plus de 5 % de CBD. En réalité, une fleur naturelle avec moins de 0,2 % de THC ne saurait contenir maximum plus de 10 % de CBD. Cependant, il existe des agronomes qui sont entrain de travailler sur des croisements de cannabis pour arriver aux limites légales tout en conservant un bon taux de CBD (10-12%). 

Cependant, quid alors des produits transformés tels que : l’huile de CBD à 20%  ? Cette question vaut son pesant d’or. Dans ce cas-ci, le THC est carrément retiré de l'huile vu qu'il n'est plus sous la forme de fleur, il est possible d'enlever par des méthodes de laboratoire.
  • Text Hover

Des taux de CBD supérieurs à 5 % : comment c’est possible ?


Nous l’avons réitéré plus haut, au-delà de 0,2 % de THC, le produit n’est plus légal, il est donc un stupéfiant. Comment comprendre qu’un décalage si minime puisse autant influer sur la dangerosité ou non du cannabis ? L’explication est très simple c’est le faible taux de THC qui limite le développement de CBD dans la plante.

Si vous ne comprenez pas toujours comment il est possible d’avoir un taux de CBD supérieur à 5 %, sachez que les raisons peuvent être très variées. De prime à bord, il existe le phénomène de l’ajout des cristaux de CBD à travers la pulvérisation effectuée sur les fleurs. Cette action loin d’être banale, modifie considérablement le produit en le transformant en substance nocive. Mais il est clair que cela à aussi un coût en plus pour le fournisseur.

Pire encore, les analyses peuvent faire l’objet d’un truquage, ce qui prouve que les fournisseurs ne sont pas toujours dotés de bonne foi. Ce qu’il faut retenir de manière globale est qu’il est impossible de trouver une fleur naturelle avec un taux de CBD de 20 %, ça relève du surréalisme, à la rigueur cette plante peut avoir jusqu’à 10 %, mais jamais plus sauf, si bien entendu les raisons évoquées plus haut sont mises en exergue.

Ne croyez pas à toutes les publicités mensongères de certains fournisseurs


Il existe plusieurs magasins qui respectent les normes relatives au taux de CBD mais mentent sur le taux de CBD réel de leur produits. Ceci est surement un argument commercial pour les consommateurs !  Ceux-ci vendent donc du cannabis avec un taux de CBD indécent. 

Par pudeur, nous ne les citerons pas. Ce sont ces mêmes magasins qui sont à l’origine des publicités mensongères qui vous laissent croire qu’il n’existe pas de fleur de cannabis à plus de 5 % de CBD malgré un taux de THC supérieur à la limite légale. Nous vous invitons à faire preuve de prudence.

Mais bon, tout ceci sera fini avec la nouvelle législation qui compte "réguler" de façon drastique la vente de CBD en Belgique. Les taxes et les accises sauvages vont surement mettre à genoux tout les professionnels du CBD...  

Déjà avec le peu de taux de propriétés actives (THC & CBD), il n'est pas normal de faire payer du cannabis light a des prix bien au dessus du marché noir... C'est un non-sens complet même si nous comprenons que le gouvernement doit taxer toute marchandise sur son territoire.

Author


Avatar